Rechercher
  • MB

Améliorations notables dans le travail monté suite à l'intervention du dentiste équin

Pensez à prendre rendez-vous avant le début de la saison de concours, ça vaut le coup!


Résultats d'une enquête menée auprès d'une cinquantaine de cavaliers ayant des chevaux régulièrement suivi en dentisterie et sortant en compétition dans les disciplines suivantes : CCE (48%), CSO (30%), et dressage (22%). L’âge des chevaux variait de 5 à 19 ans : 5-9 ans (41%), 10-14 ans (44%), et 15-19 ans (15%)


La majorité (78%) des cavaliers a observé des améliorations notables dans le travail monté suite au passage du dentiste. En effet, ils rapportent plus de décontraction dans la bouche (50%) mais également plus de symétrie (39%), moins de défenses dans les exercices de latéroflexion (39%) et plus de stabilité (37%).

Les soins dentaires courants, tels que le nivellement des aspérités d’émail et la régularisation du patron d’usure, permettent le maintien d’un équilibre occlusal des arcades indispensables à une bonne assimilation alimentaire. Il semblerait qu’ils aient également une répercussion sur le bon fonctionnement de l’ensemble musculo-squelettique du cheval caractérisé au repos par une posture normale et au travail par la décontraction de la mâchoire, plus de symétrie et de stabilité et une meilleure locomotion.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout