Rechercher
  • MB

"Pas de dents, pas de cheval"

Les cavaliers connaissent bien le dicton "pas de pieds, pas de cheval" mais moins son homologue "pas de dents, pas de cheval". En effet, il est important de faire contrôler la bouche de l'équidé par un technicien dentaire équin avant achat car comme les humains, les équidés ne sont pas tout égaux en terme de dentition. En effet, certains chevaux sont parfaitement "à table" sans aucune anomalie buccodentaire et seul le nivellement complet des surdents sera nécessaire lors du contrôle annuel. D'autres, du fait de la conformation de leurs mâchoires et de la qualité inégale de l'émail de leurs dents, vont avoir tendance à développer des pointes d'émail, des dominances, voire des dents dominantes qui se doivent d'être corrigées régulièrement lors de l'entretien annuel. En effet, ces anomalies peuvent avoir des conséquences irréversibles sur la table dentaire du cheval en rognant progressivement les dents antagonistes et en limitant ainsi l'occlusion dentaire. Par ailleurs, elles peuvent également avoir des répercussions ostéopathiques pouvant limiter la performance sportive et augmenter le risque de blessures.





29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout